Media features

Interviews, reviews, etc. in the press, TV, radio, and the Web.

Inscrire dans le Code du travail le digital labor (Slate, 19 mars 2017)

Le média d’information Slate a demandé à 100 chercheurs des proposition pour la campagne présidentielle 2017. Da la médecine, à l’éducation, à la technologie, au travail, voilà le résultat. Et voilà aussi ma propre proposition, sur la régulation du travail des plateformes.   Inscrire dans le Code du travail le digital labor Antonio A Casilli

Ailleurs dans les médias (janv.-mars 2017)

» (24 mars 2017) Turc mécanique d’Amazon, comment les travailleurs du clic sont devenus esclaves de la machine, Cnet » (22 mars 2017) La Biennale du design de Saint-Etienne et les “mutants” du travail, Télérama » (20 mars 2017) La troll de guerre des bataillons «antisystème», Libération » (15 mars 2017) Les Sleeping Giants attaquent

Digital labor, privilège et invisibilisation de la pénibilité (grand entretien dans Le Monde, 11 mars 2017)

Le quotidien Le Monde démarre une enquête sur le digital labor. Le coup d’envoi ? Cette interview que j’ai accordée au journaliste Grégoire Orain. « Sur Internet, nous travaillons tous, et la pénibilité de ce travail est invisible » Le chercheur Antonio Casilli explique comment, derrière des services en apparence gratuits, Facebook, Amazon, Google… ont

Une tribune dans Libération (3 janv. 2016)

Avec Paola Tubaro, je co-signe une tribune dans Libération, à partir de notre ouvrage Le phénomène “pro-ana”, paru aux Presses des Mines. Ce texte est publié en partenariat avec CNRS Le Journal. Deux sociologues spécialistes des communautés en ligne expliquent pourquoi interdire les sites accusés de promouvoir l’anorexie ne ferait qu’isoler davantage les patients. Ils dénoncent la tendance …

[Pocast] Surveillance internationale et médias sociaux avec Edouard Baer (Radio Nova, 2 janv. 2017)

Au petit matin, j’ai eu une conversation intéressante avec Edouard Baer et Thomas Baumgartner sur Radio Nova, dans l’émission Plus Près De Toi. On a parlé des douanes américaines qui imposent désormais une démarche “facultative” d’enregistrement des comptes Facebook, Instagram, LinkedIn etc. de tous les voyageurs souhaitant obtenir un visa pour voyager aux Etats-Unis. Quelles

[Vidéo] Grand entretien Mediapart : l’impact des fermes à clic sur les élections (17 déc. 2016)

J’ai rendu visite à la rédaction de Mediapart pour une interview vidéo sur “fake news”, algorithmes et tâcherons du clic. Je résume mes positions : lorsque le sage montre la désinformation, l’idiot déblatère contre les bulles de filtre. Moi, je regarde plutôt le travail de millions de tâcherons du clic qui créent des effets de

Ailleurs dans les médias (nov.-déc. 2016)

» (19 déc. 2016) Facebook renforce sa lutte contre la désinformation, La Tribune » (11 déc. 2016) Au boulot : « Internet peut favoriser le dialogue social », Rue89-OBS » (22 nov. 2016) Bulle de filtre et désinformation : Facebook, une entreprise politique ?, InternetActu » (20 nov. 2016) Il faut renoncer à l’extension de la

[Pocast] Digital labor avec Edouard Baer (Radio Nova, 6 déc. 2016)

Ce matin à 7h20 j’ai pris le premier (enfin… le deuxième) café de la journée en compagnie d’Edouard Baer et de son petit cirque du matin sur Radio Nova, dans l’émission Plus Près De Toi. On a parlé digital labor et fermes à clic, et on a même lancé une devise Shadok… Bref, voilà le

[Podcast] Grand entretien à Récherche en Cours (avec Paola Tubaro, Radio Aligre FM, 25 nov. 2016)

A l’occasion de la sortie de notre livre Le phénomène ‘pro-ana’. Troubles alimentaires et réseaux sociaux (Presses des Mines, 2016), je me suis rendu avec Paola Tubaro chez Jean-Marc Galan, animateur de l’émission REC Recherche En Cours sur Radio AligreFM. Nous avons parlé du livren de l’enquête sur le web des troubles alimentaires menée à partir

Bulles de filtres, spirales de silence, algorithmes et politique (NextINpact, 23 nov. 2016)

(Article paru sur NextINpact, 23 novembre 2016) Élection de Trump : influence ou innocence, le rôle de Facebook en questions Crédits : fotostorm/iStock Web La diffusion massive d’informations erronées aurait contribué à l’élection de Donald Trump à la tête des États-Unis. Facebook, ses algorithmes et son modèle publicitaire ont rapidement été désignés comme principaux responsables.