séminaire

Dans DNA Dernières Nouvelles d'Alsace (3 mai 2011)

Dans le quotidien strasbourgeois Dernières Nouvelles d’Alsace, un article de Manon Corbin sur l’effet d’internet sur la santé présente les thèses d’Antonio Casilli, auteur de Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? (Ed. du Seuil). L’article est un compte rendu des journées d’étude Euro Cos 2011 « Internet : des promesses pour la santé » ayant eu lieu à Strasbourg le 15 et 16 avril 2011.

La formation initiale des médecins n’inclut pas de cours spécifique sur la problématique internet. Le sujet n’est pas occulté, mais abordé de manière concrète durant les stages. Même si le problème de la fiabilité se pose, la médecine du futur ne pourra pas se dispenser d’internet. Un outil de responsabilisation du patient, qui peut l’aider à accepter et prendre en charge sa maladie.
Une utilisation raisonnée qui pourrait même entraîner des économies sur les dépenses de santé. « L’e-santé pourrait être une ruse du libéralisme pour progressivement déresponsabiliser l’État de la prise en charge médicale » analyse Antonio Casilli, délibérément provocateur. Une perspective de nouvelles inégalités, d’après ce sociologue de l’École des hautes études en sciences sociales.

Les liaisons numériques au séminaire W2S – Web 2 Social Sciences (30 mars 2011, 10h)

Le sociologue Antonio Casilli, auteur de Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? (Seuil), interviendra mercredi 30 mars 2011, 10h au séminaire W2S – Web 2 Social Sciences, animé par Jean-Samuel Beuscart et Dominique Cardon à la Cantine (Passage des Panoramas, 12 Galerie Montmartre, 75002 Paris).

Au cours de la décennie dernière, l’appréciation des modes de sociabilité basés sur Internet a spectaculairement progressé – grâce aux avancées dans des domaines de recherche telles la psychologie sociale, la sociologie et les sciences de l’information et de la communication. Si la base des connaissances relatives à notre champ de recherche a connu une expansion significative, plusieurs questions restent ouvertes. En nous attaquant à la notion de « dualisme numérique » – et à ses avatars politiques (l’exceptionnalisme d’Internet), culturels (la révolution numérique) et sociétaux (le clivage entre vie hors-ligne et en ligne) – nous nous efforcerons de synthétiser les axes principaux qui se dégagent dans le contexte de la recherche contemporaine. Si actuellement l’articulation de techniques relationnelles et de systèmes d’information prolonge certaines structures et modalités de notre manière de faire société, appréhender les traits de ces relations humaines nous permettra de circonscrire de nouveaux périmètres de nos coexistences assistées par ordinateur.

Ecouter l'intervention d'Antonio Casilli au séminaire EHESS Digital Humanities (20 oct. 2010)

L’Internet Archive héberge désormais l’intervention d’Antonio A. Casilli, auteur de Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? (Seuil, 2010), dans le séminaire Digital Humanities, les transformations numériques du rapport aux savoirs (20 octobre 2010). Le sociologue, chercheur au Centre Edgar Morin de l’EHESS, présente ses travaux, ses méthodologies, ses objets.

Pour lire et signer le Manifeste des Digital Humanities.

http://www.archive.org/details/LesLiaisonsNumeriques

Les liaisons numeriques : Antonio Casilli : Free Download & Streaming : Internet Archive

[audio:http://www.archive.org/download/LesLiaisonsNumeriques/DH-cassili.mp3 |titles=Les liaisons numériques – Séminaire EHESS Digital Humanities  |artists=Antonio A. Casilli]

Séminaire GEMASS "Enjeux des interactions en ligne : le cas des communautés de patients anorexiques"

Mardi 9 Novembre 2010 : Séminaire GEMASS (Groupe d’Étude des Méthodes de l’Analyse Sociologique de la Sorbonne) 2010-2011

Intervenant : Antonio Casilli (EHESS, Centre Edgar-Morin).
Salle 445, Maison des Sciences de l’Homme, 54 Boulevard Raspail, 75006 Paris
Heure : 17h30 – 19h30
Titre : “Enjeux politiques et sociaux des interactions en ligne : le cas des communautés de patients anorexiques”

(more…)

Antonio Casilli au séminaire EHESS Digital Humanities (20 oct. 2010, 14h)

La première séance de l’année  du séminaire Digital Humanities, les transformations numériques du rapport aux savoirs aura lieu le mercredi 20 octobre 2010 de 14h à 16h au 96 bd Raspail, Paris 6e, en salle informatique. L’intervenant pour cette séance est Antonio Casilli, auteur de  Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? (Seuil, 2010). Le sociologue, chercheur au Centre Edgar Morin de l’EHESS, parlera de la manière dont il circonscrit des objets sociologiques, comme des relations sociales, articulant numérique et non-numérique et des questions méthodologiques que cela pose.

Le  séminaire Digital Humanities de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris se penche sur l’émergence du nouveau domaine de recherche à l’intersection des sciences humaines et sociales et des computer sciences. Ce terme désigne tout à la fois un ensemble de pratiques de recherche mobilisant de manière structurelle des moyens informatiques, des modèles épistémologiques relevant du concept de « e-sciences », mais aussi des modes de diffusion des résultats de la recherche qui mobilisent les nouveaux moyens de communication en réseau.

La participation au séminaire est ouverte, mais sur inscription. Pour d’évidentes questions de gestion de places, il est nécessaire d’annoncer sa présence en écrivant à pierre.mounier@revues.org ou marin.dacos@revues.org.

Pour lire et signer le Manifeste des Digital Humanities.