livre

Recension de “Qu’est-ce que le digital labor ?” (ALCOR, 20 avril 2017)

Le site de l’association ALCOR (ALternative COnsumption Research),  réseau de chercheurs engagés dans l’analyse de formes alternatives de consommation, accueille un long compte-rendu de mon ouvrage “Qu’est-ce que le digital labor ?”, signée par Jean-Philippe Nau (Université de Lorraine).

Au final cet ouvrage concis et dense permet de confronter les approches sociologiques de deux spécialistes de la participation sur internet. Il aide ainsi à comprendre et mettre en perspectives les pratiques, ainsi qu’à penser les enjeux économiques et politiques liés à cette question. Ce livre est donc à recommander chaudement à ceux qui s’intéressent au développement de la participation et de la co-création de valeur sur internet.

Troubles alimentaires et réseaux sociaux: entretien (Radio Télévision Suisse, La 1ère, 5 nov. 2016)

TROUBLES ALIMENTAIRES ET RÉSEAUX SOCIAUX : dérive ou entraide Les défis genre  » bikini bridge  » ou  » A4 waist challenge  » fleurissent toujours sur Internet et sur les réseaux sociaux. Il sʹagit par exemple dʹêtre suffisamment maigre pour cacher sa taille derrière une feuille A4 tenue verticalement. De là à penser que la jungle numérique encourage les troubles alimentaires, il nʹy a quʹun pas. Mais ce nʹest pas si simple. Une vaste étude montre que derrière ces conversations digitales se cachent des communautés qui sʹentraident, qui se soutiennent, loin de lʹapologie de lʹanorexie souvent décriée. Voyage entre idées reçues à la peau dure et étude sociologique, avec nos chroniqueurs Anne Flament et Didier Bonvin. Invité : Antonio Casilli, professeur à ParisTech et chercheur associé à l’EHESS et co-auteur de “Le phénomène pro ana. Troubles alimentaires et réseaux sociaux” paru aux Presses des Mines

Source : Troubles alimentaires et réseaux sociaux: dérive ou entraide

Présentations, actualités, contact presse : comment se servir de ce site

Le site web http://liaisonsnumeriques.fr est un outil d’approfondissement des thématiques des sociabilités et des cultures en ligne, qui font l’objet de l’ouvrage Les liaisons numériques (Ed. du Seuil, 2010) du sociologue Antonio Casilli, maître de conférences à ParisTech et chercheur à l’EHESS, Paris.

Pour les lecteurs, c’est l’occasion de rencontrer l’auteur au cours de ses conférences et de ses présentations. Ou de suivre ses interventions à la radio, en vidéo, dans la presse, ou sur le Web.

Pour les plus curieux, c’est aussi la possibilité de porter un regard original sur les sujets du livre à travers la rubrique Les liaisons artistiques dans laquelle des “amis du livre” développent des oeuvres à partir de ses chapitres.


Les liaisons artistiques (Performance M. Vaglieri)

Les étudiants, les enseignants et les chercheurs peuvent télécharger des présentations powerpoint des chapitres, découvrir les autres publications d’Antonio Casilli, ou s’inscrire en auditeurs libres à son séminaire EHESS.


Présentations powerpoint des chapitres de Les liaisons numériques

Pour les journalistes et pour toute personne intéressée à faire connaître le livre en écrivant une critique ou une présentation, l’Espace presse met à disposition un dossier  contentant des renseignements pratiques, des résumés et des images libres de droits. Vous pouvez aussi joindre le Service Presse des éditions du Seuil sur la page Contact.

Ce qui se passe…

Dear all,
d’abord, ce qui se passe : je suis super-chargé – dernières heures avant la parution de Les liaisons numériques, mon nouveau livre en librairie demain. Trois cent trente-quatre pages (décidément j’ai le don de la synthèse) pour montrer comment, pourquoi, et jusqu’à quel point le Web reconfigure notre manière de “faire société”.  Si vous avez échappé à ceux qui en parlaient sur Twitter (bien sûr, attisés par Votre Dévoué;), ou à la radio, ou dans la presse – vous avez par contre remarqué que désormais ce blog est associé à un site web entièrement consacré au livre : http://www.liaisonsnumeriques.fr a vu le jour grâce à l’aide précieuse de Mick et de Gaspard B (thank you, guys !).

Donc, ce qui va se passer : dorénavant, toute actu liée au livre et tout le côté “public” de mon activité sera traité sur Liaisonsnumeriques.fr, tandis que Bodyspacesociety.eu deviendra surtout un blog d’approfondissement (avec un peu plus de place pour mes coups de coeur – vous allez voir dans quelques jours, avec la prochaine Super Sunday Sociological Song). Comme l’indiquent les extensions des domaines, le site du livre sera exclusivement en français, alors que le blog continuera à être joyeusement multilingue. Voilà, that’s all folks : bonne lecture !

—a