transdisciplinarity

Séminaire EHESS "Médecine 2.0 et démocratie sanitaire"

Dans le cadre du séminaire de recherche Transdisciplinarité et numérique du Centre Edgar-Morin, j’ai le plaisir de vous inviter pour une séance spéciale

MEDECINE 2.0 : NOUVEAUX EQUILIBRES ENTRE LES ACTEURS DE LA SANTE

Vendredi 19 février 2010, de 13h à 15h
salle 1, EHESS, 105 bd Raspail, Paris

Intervenant : Dominique DUPAGNE (médecin, coordinateur d’Atoute.org, un des principaux sites d’e-santé français)
Discutant : Antonio CASILLI (sociologue, Centre Edgar-Morin)

« La Médecine 2.0 (tout comme le concept apparenté de eSanté) représente le champ de possibles que les médias numériques ont ouvert pour la médecine contemporaine. Les patients directement e-connectés élaborent un nouveau système de connaissance parallèle et pas toujours superposable à celui de la médecine ; ils ne sont plus de simples consommateurs passifs d’informations. La médecine des cabinets et des hôpitaux doit de plus en plus prendre en compte la médecine des blogs, des forums de discussion, des wikis, et des communautés de patients. La Médecine 2.0 entraîne par ailleurs une nouvelle approche heuristique qui annonce peut-être la naissance d’une médecine complexe. »

Liens utiles :
* Page Facebook
* Programme enseignements EHESS
* Programme complet du sémainaire sur Calenda
* Centre Edgar-Morin

Hitler, Claude Lévi-Strauss, and the fading legitimacy of academic institutions

By Antonio A. Casilli (Centre Edgar-Morin, EHESS) [1]

Another day, another Hitler parody video. This one (courtesy of http://criticalcommons.org) is a rant about the rise of digital scholarship –  a subjet I cherish and occasionally deal with in my seminar. The German dictator, now reborn as a grotesque Internet meme, highlights the existing cultural divide between the up-and-coming Internet-savvy “junior” scholars and the ageing generation of paper-intensive, book-prone professors and researchers. Bitterly, he claims academic teaching is “a dying profession” (why he’s not the only one: check here and here).

“We were great once”, cries Hitler, voicing the disappointment of old time academics. “A proud institution. We controlled knowledge: we told everyone what and how to think. Now (…) we spend our time propping up our fading legitimacy”.

(more…)

Séminaire EHESS "Villes et numériques" : les slides des intervenants

Le séminaire Transdisciplinarité et numérique que j’anime dans le cadre du Centre Edgar-Morin (EHESS) a accueilli  vendredi dernier, 13 janvier 2010, David Bihanic et Nicolas Nova pour une séance consacrée à Ville, informatique pervasive et nouveaux paysages numériques.

L’intervention de Nicolas Nova, responsable éditorial des conférences Lift et auteur de Les Médias Géolocalisés (Fyp Editions, 2009), a d’abord fourni une présentation générale des technologies de géolocalisation et de leurs applications. Par la suite, il s’est attaqué à discuter les enjeux transdisciplinaires de deux études qu’il a mené à l’EPFL (Lausanne, Suisse) et au LiftLab (Genève, Suisse).  Voici donc les slides de son intervention.

View more documents from nicolas nova.

La présentation de David Bihanic, maître de conférences à l’Université d’Auvergne (Clermont-Ferrand 1) et coordinateur du ParisDesignLab, a porté sur les paradigmes du design orienté interaction et la philosophie sous-jacente à l’informatique ambiante dans le contexte urbain. Une phrase marquante de son intervention : “La technologie devrait engendrer le silence” (qui est en effet une citation de Mark Weiser, The Computer for the 21st century, 1991).

View more documents from David Bihanic.

—a

CfP: ICTs-and-Society. A new Transdiscipline?

Special Issue of TripleC – Cognition, Communication, Co-operation: Open Access Journal for a Global Sustainable Information Society:
ICTs-and-Society. A new Transdiscipline?

Guest Editors: Celina Raffl and Joseph Brenner
For inquiries about potential papers please contact Celina Raffl (celina.raffl@sbg.ac.at).

Deadline for full paper submission:
February 28th, 2010.

Information and Communication Technologies (ICTs) have changed our lives significantly over the last few decades, and they will continue to do so. ICTs influence the way we live, work, and organize. These changes we are facing as societies (and as individuals) bear positive and negative side effects that concern academia as well, since science and research serve a function in and for society.

What kind of academic field do we need to meet the challenges of the information age?

Many different research approaches have emerged over the last decades that aim at explaining, shaping, and forecasting social change related to an increasing penetration, miniaturization, and convergence of ICTs.

tripleC suggests the designation of this research area as ICTs-and-Society to indicate its broad perspective. The term ICTs itself is broad enough to capture Internet, Web, Web 2.0, Social Media, Social Networks, new mobile technologies, ambient technologies, etc. Society too, can refer to society at large, or to certain aspects, of society, such as economy, ecology, politics, culture, etc., and includes both individuals and organizations.

However this research area is defined, and from which disciplinary background it is viewed, there are several shared problems, since ICTs-and-Society is not (yet?) an established discipline. “Disciplines share central themes, shared terminology with (assumed) common definitions, a canon of literature considered essential. There are agreed-on methodologies, theoretical structures, and evaluative criteria to assess research […]” (Baym 2005, 230). Internet or ICT-research therefore is more like an organization with a core problem. For Shrum (2005, 274) it is an “indiscipline” where “[e]veryone is welcome, no matter what your perspective, no matter whom you cite, no matter what method you choose for your research.” Researchers such as Hunsinger (2005), Fuchs (2008), Hofkirchner et al (2007), suggest that ICTs-and-Society research should be considered as a transdiscipline. (more…)

Dix thèses sur la transdisciplinarité

Vendredi 20 novembre 2009 à 13h aura lieu à l’EHESS (salle 1, 105 bd Raspail, Paris) la première séance du séminaire Pratiquer la transdisciplinarité dans la discipline. Pour la troisième année consécutive, en collaboration avec Claude Fischler, j’anime ce séminaire dans le cadre des activités d’enseignement du Centre Edgar-Morin. Pour 2009-2010 nous nous sommes donnés pour objets les défis que pose à la recherche universitaire l’essor des technologies de l’information et de la communication (” Les sciences sociales au prisme des usages numériques “).

Le séminaire naît d’un long travail de réflexion entamé par E. Morin même dans son ouvrage Science avec conscience (1982) et finalement abouti à une approche ” post-idéologique ” des recherches à la charnière des disciplines établies. Le document Dix thèses sur la transdisciplinarité, dont vous pouvez télécharger la présentation .pdf, résume le travail de réflexion effectué dans le cadre de notre séminaire. Il représente aussi une excellente introduction pour les travaux à venir – c’est pourquoi nous en proposons la lecture pour les intervenants et les auditeurs du séminaire.

dixthesestransdisciplinarite

(more…)

Mon séminaire EHESS : Réseaux sociaux, organisations et transdisciplinarité

Attention : pour le jour 15 mai 2009 le séminaire aura lieu à 15h en salle 10.

Réseaux sociaux et organisations : traverser les frontières des disciplines
Séminaire “Pratiquer la transdisciplinarité dans la discipline : théorie et méthodes”

Intervenant : Emmanuel Lazega, Professeur de sociologie, Université Paris-Dauphine

Vendredi 15 mai 2009

EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris
Salle 10
De 15h à 17h

Que faut-il entendre par transdisciplinarité ? Quelle est son utilité ? Et surtout comment l’appliquer en pratique ?
En s’appuyant sur l’expérience de recherche d’Emmanuel Lazega, Professeur de sociologie à l’Université Paris-Dauphine, spécialiste de l’analyse des réseaux sociaux, ce séminaire vise à approfondir les enjeux pratiques, les questionnements théoriques, les apports et les difficultés de la démarche transdisciplinaire.