vie privée

[Vidéo] Antonio Casilli sur anonymat et Internet (Stratégies.fr, 07 févr. 2013)

Sur Stratégies, la vidéo du débat SMCTalks consacré à l’anonymat, la surveillance et la vie privée sur Internet. Pour en parler, Nicolas Danet (co-auteur de l’ouvrage Anonymous : Pirates ou altermondialistes numériques, FYP, 2011) et le sociologue Antonio A. Casilli, auteur de Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? (Ed. du Seuil).


SMC Talk par strategies

» SMCTalks – Anonymat et Internet – 18 minutes.

SMCTalks : un partenariat Social Media Club France et Master 2 MISC du CELSA.

La question de l’anonymat sur l’internet est régulièrement remise sur le tapis. Le SMC Talks, présenté ici, et réalisé avec le concours des étudiants du master MISC du CELSA et le Social Media Club, et en partenariat avec Stratégies, cherche à faire le point sur les représentations de l’anonymat chez les internautes et sur l’état des techniques.

"Privacy e relazioni digitali" : podcast d'Antonio Casilli (Radio Città Fujiko, Italie, 23 janv. 2012)

Sur Radio Città Fujiko, l’une des plus anciennes “radio libere” italiennes, le journaliste Alessio Aimone interviewe le sociologue Antonio Casilli, autour de son livre Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? (Seuil). Vie privée, corps en ligne, politique : comment Internet reconfigure notre manière de faire société. Pour écouter le podcast, cliquer ici.

A lire aussi, « Relazioni digitali »  (interview d’Antonio Casilli sur le quotidien La Repubblica, Italie, 10 janv. 2012).

Privacy en ligne : podcast d'Antonio A. Casilli (France Culture, La Grande Table, 5 janv. 2012)

Podcast de La Grande Table, le magazine culturel de la mi-journée sur France Culture, consacré à la vie privée en ligne. Pour en parler avec Caroline Broué autour du livre de Jeff Jarvis Public parts, l’historien André Gunthert, le journaliste Philippe Trétiack et le sociologue Antonio Casilli, auteur de Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? (Ed. du Seuil).

A lire aussi, La fin de la vie privée en ligne ? (intervention d’Antonio Casilli au congrès de l’AFS de Grenoble, 05 juillet 2011) et Surveillance participative et vie privée en réseau (présentation d’Antonio Casilli au colloque “Internet y el futuro de la democracia”, Espagne, 20 déc. 2011)

"Surveillance participative et vie privée en réseau" : présentation d'Antonio Casilli au colloque Internet y el futuro de la democracia (Espagne, 20 déc. 2011)

La présentation du sociologue Antonio Casilli, auteur de Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? (Ed. du Seuil), au colloque international “Internet y el futuro de la democracia” a porté sur la surveillance participative et sur ses effets sur la vie privée des usagers des médias sociaux.

Organisé par l’Institut pour la Gouvernance Démocratique Globernance, le colloque a eu lieu au Parlement Basque (Vitoria-Gasteiz) le 19 et 20 décembre 2011. Parmi les autres participants : Patrice Flichy, Milad Doueihi, Dominique Cardon, Peter Dahlgren, Daniel Innerarity, Ricardo Alonso Maturana, John Deigh, Paul Mathias, Javier Echeverria, Pedro de Miguel. Téléchargez le programme complet.

"La vie privée en réseau : attention aux inégalités sociales" : Antonio Casilli dans Le Soir (20 avr. 2011)

Dans le quotidien de Bruxelles Le Soir, William Bourton interviewe Antonio Casilli, auteur de Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? (Ed. du Seuil) à propos de la vie privée sur Internet : un enjeu de taille, surtout face à une montée du nombre de jeunes sur les réseaux sociaux. Et le sociologue de rappeler que les réseaux sociaux en ligne reproduisent les différences et les inégalités de la vie quotidienne – y compris dans l’apprentissage des règles de protection de la vie privée.

On a souvent tendance à considérer la vie privée comme un ensemble de « données perso » qui sont toutes sensibles et toutes de la même manière… alors que ceci n’est pas le cas. Selon le contexte et le réseau, le fait de donner mon adresse peut être anodin – par exemple dans un réseau où l’on a du e-commerce et où il faut recevoir des produits chez soi – ou devenir un vrai problème. Pour les jeunes, on a des réseaux qui sont ciblés du point de vue commercial et il n’y a rien de spécial à ce qu’un enfant y ait sa fiche. […] Danah Boyd (Harvard University’s Berkman Center for Internet and Society) a montré que cette idée de mise en péril de la vie privée cache une réalité sociale et certaines stratifications que l’on remarque dans la vie de tous les jours. L’usage de Facebook est enraciné dans des relations sociales préexistantes.