agent based modelling

Présentation powerpoint de mon séminaire "Digital Scholarship & Transdisciplinarité"

Je reviens tout satisfait de mon séminaire Transdisciplinarité et numérique à l’EHESS (Paris) ! D’abord un énorme merci pour tou(te)s les étudiant(e)s et intervenant(e)s qui – par leurs remarques – ont créé un échange vraiment passionnant. Voilà tout de suite la version .pdf de ma présentation. Plus loin, vous trouvez aussi les références bibliographiques des articles cités au cours de la séance.

DigitalScholarshipBSS

Les étudiants les chercheurs EHESS qui seraient intéressés à suivre les travaux du séminaire (surtout le wiki) peuvent s’inscrire ici : http://ent.ehess.fr. Il s’agit  de l’adresse de Moodle, la plateforme d’enseignement de l’Ecole. (more…)

Symposium on complex systems modelling and complexity thinking

Symposium sur la modélisation de systèmes complexes et la pensée complexe
Organisé par le Centre Edgar Morin, EHESS-CNRS, Paris, en collaboration avec University College London, UK
Lundi 15 juin 2009 à la Maison Suger
16-18 rue Suger
75005 Paris

Le Symposium de l’Université des Nations Unies (UNU) « Science and Praxis of Complexity » qui eut lieu à Montpellier (France) en 1984 réunissait des personnalités renommées comme Prigogine, Boulding, Pribram, Luhmann, Morin, Le Moigne ou Atlan, parmi d’autres. Ce fut la première manifestation internationale sur la science de la complexité. Il s’agissait d’explorer les conséquences épistémiques de concepts tels que non linéarité, auto-organisation et émergence, dans des systèmes composés de nombreuses parties en interaction.

Cet événement coïncida, la même année, avec la création du Santa Fe Institute, aux Etats-Unis, qui se donnait pour l’essentiel les mêmes thèmes : interdisciplinarité, complexité, émergence. Ce fut le premier centre interdisciplinaire exclusivement voué à l’étude des systèmes complexes.

Le Symposium sur la Modélisation de Systèmes Complexes et la Pensée Complexe de 2009 surgit d’un échange scientifique en cours entre le Centre Edgar Morin, EHESS, Paris, représenté par son directeur, Claude Fischler, et des chercheurs en complexité de l’University College de Londres, représentés par Sylvia B. Nagl (directrice du Cancer Systems Science Group au Cancer Institute) et Robert Biel (membre du Development Planning Unit). (more…)

Mon séminaire EHESS : Conflits actuels , simulations sociales et complexité

LES VENDREDIS DU CENTRE EDGAR MORIN
Vendredi 19 juin 2009 – 13h/17h, salles 2 & 10
EHESS, 105 bd Raspail, Paris 6è

De 13h à 15h – Salle 2 – “Pratiquer la transdisciplinarité dans la discipline : théorie et méthodes”

Armando GELLER (George Mason University, E-U)
Mécanismes sociaux dans les conflits contemporains: à la recherche d’un lien entre acteurs antagonistes et guerre
Quel rôle les croyances et les comportements individuels ont-ils joué dans les conflits qui ont eu lieu en Afghanistan, Tchétchénie, Somalie et Soudan au cours des dernières décennies ? Dans cette intervention, Armando Geller, chercheur au Center for Social Complexity de l’université George Mason (Washington), s’attaque à cette problématique en se servant des outils de la simulation sociale par ordinateur. Par-delà les phénomènes d’anomie, de néo-patrimonialisme et de clientélisme, l’émergence de dynamiques et de structures macro-sociales peut être détectée en prenant en considération les facteurs socio-culturels, politiques et économiques de ces pays. L’adoption de méthodologies transdisciplinaires, fusionnant observations qualitatives et analyse idiographique, s’avère alors particulièrement fructueuse.

————————————————–

De 15h à 17h – Salle 10 – Séminaire du Centre Edgar Morin (sociologie, anthropologie, histoire)

Alvaro MALAINA MARTIN (Centre Edgar Morin)
Simulation multi-agents et complexité : nouvelles méthodes nouveaux enjeux ?
Depuis la création de l’Institut Santa Fe aux Etats-Unis en 1984, nous assistons à une formidable prolifération de la science interdisciplinaire dite des systèmes complexes adaptatifs, dont la méthodologie prioritaire est la simulation multi-agents. Cette nouvelle méthodologie computationnelle représente l’espoir de mathématiser le les mécanismes fondamentaux de la complexité sociale, suscitant à la fois de nombreux problèmes épistémologiques.

Centre Edgar Morin. Equipe de l’Institut Interdisciplinaire
d’Anthropologie du Contemporain (IIAC)
EHESS – CNRS
22 rue d’Athènes, 75009 Paris, France
Tél. 33 (0)1 40 82 75 25 – Fax 33 (0)1 40 82 75 40
cetsah@ehess.fr – http://www.iiac.cnrs.fr/cetsah