About

[EN] Antonio A. Casilli is an associate professor of Digital Humanities at the Telecommunication College of the Paris Institute of Technology (Télécom ParisTech) and a research fellow in sociology at the Edgar Morin Centre, School for Advanced Studies in Social Sciences (EHESS, Paris). Research His main research foci are computer-mediated communication, health, and politics. He

Arrêtez de vous faire du souci pour la santé mentale de Trump : c’est celle de ses Twitter-ouvriers qui est à risque

Dans sa récente contribution lors du symposium re:publica 2016, Sarah T. Roberts soulignait les risques pour la santé mentale (et plus en générale pour la santé au travail) des métiers du secteur du numérique. En particulier, la chercheuse de UCLA se penchait sur la modération de contenus violents ou choquants par des travailleurs de l’ombre,

Nouvel ouvrage : Qu’est-ce que le digital labor? (INA Editions)

Depuis quelques années je m’occupe de digital labor. Après en avoir parlé un peu partout dans la presse, dans les médias, lors de conférences, de colloques, ou de séminaires, en 2014 j’ai accepté l’invitation de Louise Merzeau et Claude Mussou à intervenir lors d’une séance d’inaDLweb (ateliers de recherche méthodologique organisés par l’Ina) en compagnie

Dans Libération (24 août 2016)

Le 15 août aux Etats-Unis, alors que la Louisiane était frappée par des inondations spectaculaires et qu’un incendie dévastait – et dévaste toujours – plusieurs milliers d’hectares en Californie, le géant Airbnb a décidé de lancer son plan d’hébergement d’urgence. Le principe du «disaster response service» est simple : les usagers postent des annonces pour

Ailleurs dans les médias (avril 2015)

Antonio A. Casilli, dans les médias, avril 2015. Se essere troppo magre è illegale – Repubblica.it, 22 avril 2015. Digital Health – ilSole24ORE, 20 avril 2015. Virologue et hacker, la troublante parenté, Le Monde, 17 avril 2015. Le délit d’anorexie sur internet: bientôt une réalité en France? RTS, 8 avril 2015. Sites pro-ana : pour les

27 theses on WikiLeaks (and counting…)

At first I thought WikiLeaks was all about data. Data-journalism. Data-mining. Data hacked, transfered, mirrored, etc. Hard facts. Then I realized it is not. As any culturally and politically defining moment, WikiLeaks exposes our hunger for *theory*. Abstract, verbose, fact-insensitive theory. Here are some examples, cherry-picked from the Web.

La sociologie des objets de Stéphane Massa-Bidal ('Les liaisons artistiques')

Chaque nouvel épisode de la rubrique ‘Les liaisons artistiques’ propose des œuvres liée à ou inspirées par le livre d’Antonio Casilli Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? (Seuil, 2010). Aujourd’hui nous accueillons Stéphane Massa-Bidal (mieux connu sous les pseudonymes Rétrofuturs ou Hulk4598) . Dans sa Sociology of objects le graphisme se fait outil de critique de notre quotidien technologique.

Mon admiration pour le travail de Stéphane Massa-Bidal naît avec la découverte de sa manière de se plonger dans le passé des technologies, des utopies et des cauchemars qui les accompagnent. Une esthétique quelque peu steampunk au service d’un talent pour l’étrange et l’inquiétant. Mais aussi un sens authentique de la nostalgie. Nostalgie non pas pour les artefacts électroniques, mais pour les relations humaines qu’ils aident à façonner…