About

[EN] Antonio A. Casilli is a full professor of sociology at Telecom Paris, the telecommunication school of the Institute Polytechnique de Paris, and a researcher at the Interdisciplinary Institute on Innovation (i3), an institute of the French CNRS. He is also an associate researcher at the LACI-IIAC (Critical Interdisciplinary Anthropology Center of the École des

[Séminaire #ecnEHESS] Anna Jobin (ft. Paolo Cirio) : “Quelles valeurs pour l’éthique de l’IA ?” (wébinaire, 28 janv. 2021, 19h)

Enseignement ouvert aux auditeurs libres (dans la limite des places disponibles). Pour s’inscrire, merci de renseigner le formulaire. Au delà de 100 inscrits, la séance sera accessible sur la page Facebook de la Gaîté Lyrique. La troisième séance d’approfondissement de notre séminaire #ecnEHESS Étudier les cultures du numérique (organisée en collaboration avec la Gaîté Lyrique) aura lieu en

Ne Il Sole 24 Ore (11 ott. 2020)

Nel quotidiano Il Sole 24 Ore (rubrica Nòva), un editoriale di Luca De Biase presenta il mio libro Schiavi del Clic e lo situa all’interno del dibattito sull’evoluzione della natura del lavoro, secondo gli standard proposti dall’ILO. Il lavoro cambia e il lavoro digitale ancora di più In anni di studi e discussioni, l’International Labour

[Video] Notre documentaire “Invisibles – Les travailleurs du clic” (France Télévisions, 12 févr. 2020)

J’ai le plaisir d’annoncer la sortie de notre série documentaire France Télévisions Invisibles – Les travailleurs du clic. 90 minutes d’histoires en 4 épisodes, pour zoomer sur Uber, Facebook, Apple, le microtravail… Et surtout le travailleurs qui luttent, s’organisent, brisent le silence. La série a été réalisée par Henri Poulain, co-écrite avec Julien Goetz, avec

[Video] “La coscienza di classe degli operai digitali”: intervista per Wired Italia

In occasione dell’uscita per i tipi della Feltrinelli di Schiavi del clic. Perché lavoriamo tutti per il nuovo capitalismo?, traduzione del mio libro En attendant les robots (Éditions du Seuil, 2019), ho fatto due chiacchiere con il giornalista e ricercatore Philip Di Salvo nel contesto del Wired Next Fest 2020. Abbiamo parlato di digital labor,

[Radio] ¿Qué es el Digital Labor? (RFI, 16 oct. 2015)

[Radio] ¿Qué es el Digital Labor? (RFI, 16 oct. 2015)

Radio  RFI International interviewed me about the latest book I co-authored Qu’est-ce que le digital labor ? (INA, 2015) – ps. it’s in Spanish. Source: ¿Qué es el Digital Labor? – RFI

Hidden track #2: Cartoon philosopher fustigates reductionism

It’s a sad, sad world, one where we have to rely on Richard Linklater’s innocuous films to express unpopular opinions. Like for instance this one: “Believing that biology and physics can explain all of human behavior is nothing short of a reductionistic fallacy, as they do not take into account culture, individual choices – and

Quick French Talk avec Antonio Casilli à The Nice Institution

‘Les liaisons artistiques’ est une collection d’œuvres liée au livre d’Antonio Casilli Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? (Seuil). A l’honneur pour cet épisode, les artistes Mildred Simantov et Nils Thornander, fondateurs de The Nice Institution. Leur série de pièces QUICK FRENCH TALK, est basé sur un présupposé très simple : inviter à chaque fois un convive à l’emploi du temps chargé – d’où la devise de la série “I have only thirty minutes to have lunch” (“je n’ai que 30 minutes pour déjeuner”). L’art de la conversation du Siècle des Lumières, mais en version speed. Dans cette vidéo, Casilli s’attaque à trois grandes thématiques (dieu, le savoir et la nourriture), mais il s’octroie aussi des petits détours vers des sujets plus pointus – comme l’anorexie, l’anarchie et… les poulets-cyborg…

[Vidéo] “La vie privée n’est pas morte !” – Antonio Casilli dans Arrêt sur images (05 mars 2014)

Sur le site Web d’information @rret sur images, l’émission 14H42, présentée par Jean-Marc Manach et préparée en collaboration avec PCINpact.com, a accueilli Antonio A. Casilli, auteur de Against the Hypothesis of the End of Privacy (Springer, 2014, non traduit), avec Paola Tubaro et Yasaman Sarabi. La vie privée, c’est fini, répètent en boucle les icônes