About

[EN] Antonio A. Casilli is a full professor of sociology at Telecom Paris, the telecommunication school of the Institute Polytechnique de Paris, and a researcher at the Interdisciplinary Institute on Innovation (i3), an institute of the French CNRS. He is also an associate researcher at the LACI-IIAC (Critical Interdisciplinary Anthropology Center of the École des

Arriva in libreria ‘Schiavi del clic’ (Feltrinelli), traduzione italiana del mio ‘En attendant les robots’!

Il 17 settembre 2020 arriva nelle librerie italiane Schiavi del clic. Perché lavoriamo tutti per il nuovo capitalismo? traduzione del mio pluripremiato En attendant les robots, uscito in Francia nel 2019. È la Feltrinelli Editore che ha curato questa bella iniziativa, e per la traduzione ha fatto appello alla penna del saggista Raffaele Alberto Ventura.

[Video] Notre documentaire “Invisibles – Les travailleurs du clic” (France Télévisions, 12 févr. 2020)

J’ai le plaisir d’annoncer la sortie de notre série documentaire France Télévisions Invisibles – Les travailleurs du clic. 90 minutes d’histoires en 4 épisodes, pour zoomer sur Uber, Facebook, Apple, le microtravail… Et surtout le travailleurs qui luttent, s’organisent, brisent le silence. La série a été réalisée par Henri Poulain, co-écrite avec Julien Goetz, avec

[Video] “La coscienza di classe degli operai digitali”: intervista per Wired Italia

In occasione dell’uscita per i tipi della Feltrinelli di Schiavi del clic. Perché lavoriamo tutti per il nuovo capitalismo?, traduzione del mio libro En attendant les robots (Éditions du Seuil, 2019), ho fatto due chiacchiere con il giornalista e ricercatore Philip Di Salvo nel contesto del Wired Next Fest 2020. Abbiamo parlato di digital labor,

Intervista ne Il Manifesto (20 sett. 2020)

Un’intervista con Roberto Ciccarelli, giornalista e autore, apparsa domenica 20 settembre 2020 nella pagina Cultura del quotidiano Il manifesto.

Internet, incarnation collective : "Les liaisons numériques" dans Libération (19 mars 2011)

Dans le quotidien Libération de samedi 19 mars 2011, Stéphanie Estournet présente l’ouvrage Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? (Seuil), du sociologue Antonio Casilli. “Vie réelle, virtuelle, espace public, privé… Notre implication sur le Net transforme en objet d’étude passionnante les réseaux numériques et les liens qui s’y développent. Dans les Liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? le sociologue Antonio Casilli s’en saisit pour reconsidérer le lien social…”

A History of Virulence: The Body and Computer Culture in the 1980s (part 2 – with illustrations)

From viral marketing to computer viruses, the cultural logic of virality permeates the Web. The December 2010 issue of the Sage journal Body & Society will publish my long-awaited 36-page essay “A History of Virulence: The Body and Computer Culture in the 1980s”. The text that follows is the second part of the “author’s cut” version of the article: an archeology of computer-mediated moral panic, autonomist marxist hacking, and AIDS activism.

La sociologie des objets de Stéphane Massa-Bidal ('Les liaisons artistiques')

Chaque nouvel épisode de la rubrique ‘Les liaisons artistiques’ propose des œuvres liée à ou inspirées par le livre d’Antonio Casilli Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? (Seuil, 2010). Aujourd’hui nous accueillons Stéphane Massa-Bidal (mieux connu sous les pseudonymes Rétrofuturs ou Hulk4598) . Dans sa Sociology of objects le graphisme se fait outil de critique de notre quotidien technologique.

Mon admiration pour le travail de Stéphane Massa-Bidal naît avec la découverte de sa manière de se plonger dans le passé des technologies, des utopies et des cauchemars qui les accompagnent. Une esthétique quelque peu steampunk au service d’un talent pour l’étrange et l’inquiétant. Mais aussi un sens authentique de la nostalgie. Nostalgie non pas pour les artefacts électroniques, mais pour les relations humaines qu’ils aident à façonner…

[Vidéo] A la Matinale de RTS (Radio Télévision Suisse, 29 janv. 2019)

Lors de la Matinale de RTS, j’ai été interviewé par Chrystel Domenjoz.