About

[EN] Antonio A. Casilli is an associate professor of Digital Humanities at the Telecommunication College of the Paris Institute of Technology (Télécom ParisTech) and a research fellow in sociology at the Edgar Morin Centre, School for Advanced Studies in Social Sciences (EHESS, Paris). Research His main research foci are computer-mediated communication, health, and politics. He

Vient de paraître : “Le phénomène “pro-ana’. Troubles alimentaires et réseaux sociaux” (Oct. 2016)

Nous y sommes, folks ! J’ai le plaisir de vous annoncer la parution aux Presses des Mines de notre nouvel ouvrage Le phénomène “pro-ana”. Troubles alimentaires et réseaux sociaux. Ce livre représente l’aboutissement de 5 ans de recherches menées avec nos collègues et amis du projet ANAMIA. Il documente aussi notre lutte pour la liberté

[Séminaire #ecnEHESS] Mary L. Gray “Amazon MTurk: les coulisses de l’intelligence artificielle” (10 avril 2017, 17h)

Enseignement ouvert aux auditeurs libres. Pour s’inscrire, merci de renseigner le formulaire. Pour la séance du 10 avril 2017 EHESS Etudier les cultures du numérique, nous avons l’honneur d’accueillir Mary L. Gray, chercheuse chez Microsoft Research et membre du Berkman Center for Internet and Society de l’Université Harvard. Mary Gray a été l’une des pionnières

Marché du travail : entre automation et modèles pré-capitalistes (Alternatives Economiques, 28 mars 2017)

Dans le magazine Alternatives Economiques, Franck Aggeri, professeur de management à Mines ParisTech, fournit une analyse en quatre temps de la question du travail à l’heure des plateformes numériques, à partir d’un compte-rendu d’un de mes séminaires portant sur les liens entre digital labor et automation. 4 idées reçues sur le travail à l’heure des

Chinese media about “Qu’est-ce que le digital labor ?” (Oct. 3, 2015)

After a press release by Taiwanese agency CNA, several Chinese-speaking media outlets have been discussing the central theses of our book “Qu’est-ce que le digital labor ?” (INA, 2015). 臉書廣告賺2000億 義學者:用戶都是免費數位勞工 【送】迷你水管相機、小米手環 ▲義大利學者卡西立Antonio Casilli。(圖/翻攝自Antonio Casilli推特) 國際中心/綜合報導 社交媒體臉書(Facebook)已經成為多數人生活中不可或缺的一部分。義大利學者卡西立(Antonio Casilli)表示,網路的使用已經成為數位工作的一種;在臉書發文、按讚、分享都具有商業價值,讓業者荷包滿滿,用戶其實已淪為免費的數位勞工。 據法媒《解放報》報導,臉書的登入頁面上寫著:「註冊,永遠免費。」表示不需要付錢,用戶就可以和親朋好友保持聯繫,隨時分享生活中的每一刻,彷彿占了便宜,但羊毛出在羊身上。卡西立表示,「事實上我們是生產者、工作者。每個發文、評論、分享,甚至網上的一舉一動都是工作的行為,更別說那些費心寫成的內容。所有的動作,都被匯入科技公司的大數據中。」 ►►►秒飛遙遠國度--歡迎「ET看世界」粉絲團 卡西立畢業於義大利大學,在巴黎擔任大學講師,專精數位文化和網路社會學。他表示,「數位工作」指的是連上網路,並留下足跡,可以稱為是「工作」,因為這些足跡具有價值,可以在市場上販賣,而網路公司也不斷地把數據拿來修改演算式。 據了解,臉書今年的廣告利潤將達到68億美元(約新台幣2000億元);每個臉書用戶檔案大約價值11到24美元(約新台幣350到750元),而且這應該是被低估的,因為科技公司提供的數據很可能不透明或是遭到扭曲。 卡西立還說,不能因為大家樂意使用臉書,就否認這是工作,因為感覺到快樂也是促進生產力的誘因之一。他認為,網路工作是新型的認知資本主義(cognitive capitalism),全面滲透在日常生活,模糊了家庭、工作的界線,也引發隱私問題;因為用戶很難得到合理的報酬,卡西立主張,應該要向科技大公司課稅,然後提供每個人基本工資保障。 另一名社會學家胡斯(Ursula Huws)則指出,當前資本主義讓過去非商品的社會關係,也進入經濟範疇、有了利潤空間,科技也瓦解泰勒化生產模式,例如優步(Uber)帶來便利,但工 作業更不穩定;科技便利讓工作零碎化,甚至隱形化,新無產階級誕生,但生產者尚未自覺,仍以為自己是占便宜的消費者。 ▼臉書登入畫面,強調永遠免費。(圖/翻攝自臉書)   Source: 臉書廣告賺2000億 義學者:用戶都是免費數位勞工 | ETtoday國際新聞 | ETtoday 新聞雲

Autonomie et coopération dans les communautés pro-ana en ligne

Powerpoint de l’intervention d’Antonio Casilli à l’Institut Télécom ParisTech (14 juin 2010) : “Entre autonomie et coopération. Le cas des communautés pro-ana”.

'Ex(c)u(sez)-moi': Une vidéo-performance de Roberto Clemente inspirée par 'Les liaisons numériques'

L’artiste italien Roberto Clemente inaugure la rubrique ‘Les liaisons artistiques’. Sa vidéo-installation Ex(c)usez-moi accompagne le chapitre “Conclusions. Le chapeau d’Exu”, extrait du livre Les liaisons numériques d’Antonio A. Casilli. Exu est le dieu afro-brésilien de la communication et du malentendu, de l’amitié et de la tromperie. Quel meilleur candidat pour le titre de divinité tutélaire du Web ?…

[Vidéo] La sociologie à l’ère du numérique : lien social, vie privée, travail (5 juil. 2016)

L’AISLF (Association Internationale des Sociologues de Langue Française) m’a fait l’honneur de m’inviter en tant que “grand conférencier”, à son XXe colloque “Sociétés en mouvement, sociologie en changement”, qui a eu lieu du 4 au 8 juillet 2016 à l’Université de Montréal et à l’Université du Québec à Montréal. Ma conférence Réinterroger les sciences sociales