About

[EN] Antonio A. Casilli is an associate professor of Digital Humanities (HDR) at the Paris School of Telecommunications (Telecom Paris), part of the Polytechnic Institute of Paris and a researcher at the Interdisciplinary Institute on Innovation (i3), an institute of the French CNRS. He is also an associate fellow in sociology at the LACI-IIAC (Critical

[Video] Einstein Forum Conference on fake news and digital labor (Germany, 5 July 2019)

Video of my Einstein Forum Lecture, Potsdam, 5 July 2019. Automating Credulity. The Digital Labor Behind Fake News and Propaganda In the wake of the Cambridge Analytica scandal, recent research has examined how unscrupulous politicians resort to content mills and click farms to influence the public opinion. Understanding how such specialized online services operate provides

Le programme du séminaire “Étudier les cultures du numérique” (#ecnEHESS) 2019-2020 enfin disponible !

Mon séminaire EHESS Étudier les cultures du numérique (mieux connu comme #ecnEHESS) est de retour pour la 12e année consécutive ! Pour l’année 2019/20, le séminaire prévoit 9 séances (tot. 24 heures de cours), dont 5 ouvertes aux auditeurs libres. Grâce à un partenariat avec la Gaîté Lyrique, les séances publiques de 2020 auront lieu

Interview dans Sciences et Avenir (HS 35, 25 sept. 2019)

« Dans les usines à clic, des millions de petites mains bien humaines » PROPOS RECUEILLIS PAR LOÏC CHAUVEAU L’enrichissement continu des logiciels et des bases de données nécessite la contribution de « tâcherons » sans rémunération fixe ni droits sociaux. Une inflexion inquiétante du monde du travail. ANTONIO CASILLI Sociologue à Télécom Paris Selon

Les usines digitales du Web : L'Humanité interviewe Antonio Casilli (31 mars 2014)

Dans le quotidien L’Humanité, un dossier de Pierric Marissal (version pepier) et une longue interview (version en ligne) avec le sociologue Antonio Casilli. L’Humanité ‘Internet, une usine invisible’ via kwout Digital Labor “On n’a plus de maitrise sur les données que nous produisons nous-mêmes” Entretien avec Antonio Casilli sur le Digital Labor, travail invisible que l’on

Bye bye, La Grande Table

Le vendredi 19 juillet 2013, Caroline Broué a accueilli une délégation des chroniqueurs de La Grande Table pour un dernier épisode avant la fin de la saison – et avant de démobiliser « la brigade ». Par ce terme on a désigné, dans le jargon propre à l’émission, le groupe d’une cinquantaine d’écrivains, artistes, chercheurs et

'Liaisons artistiques' pendant le Nuit Blanche (2 octobre 2010)

A l’occasion de la Nuit Blanche 2010, Antonio Casilli sera parmi les “convives virtuels” de l’installation Réfectoire des artistes Mildred Simantov et Nils Thornander. L’installation, accessible au Musée Carnavalet, 16 rue des Francs-bourgeois, Paris 4e, est une œuvre visuelle et sonore qui interroge la notion d’identité.

Plongés dans l’obscurité, une cinquantaine de bols bretons peints d’un mot désignant une identité géopolitique ou sociétale sont alignés sur une très longue table pour un improbable souper. Des hommes et des femmes filmés prononcent en alternance dans de nombreuses langues des mots qui semblent les définir invitant le visiteur à méditer sur la complexité de sa propre identité…

Espaces numériques, travail et idéologie (conférence, La Gaîté Lyrique, 6 nov. 2018)

Le 6 novembre 2018 j’ai eu le plaisir d’intervenir lors de la conférence de lancement du cycle “Idéologies et technologies”, né d’un partenariat entre l’EHESS, la Gaîté Lyrique et Mediapart. Cette première séance s’est interrogée sur la manière dont le Web, espace autrefois foisonnant et décentralisé, se reconfigure sous la concentration des services, des politiques