Entretien dans Le Journal du CNRS (24 mai 2019)

Ces microtravailleurs de l’ombre 24.05.2019, par Laure Cailloce La toute première étude sur le microtravail en France vient d’être dévoilée. 260 000 «travailleurs du clic» effectueraient ces petites tâches rémunérées de quelques centimes à quelques euros, destinées pour la plupart à alimenter les nouveaux outils numériques. Les sociologues Antonio Casilli et Paola Tubaro nous en

Automation, plateformes et régulation du numérique (six conférences Taïwan, Japon, Corée du Sud, mai 2019)

Dans la cadre d’un cycle des Echanges Franco-Asiatiques organisées par l’Institut français, j’ai assuré six conférences en trois pays d’Asie. Des occasions d’entamer un dialogue avec des collègues taïwanais, japonais, coréens, mais aussi de partager une réflexion avec Sébastien Soriano, président de l’Arcep, sur le thème de la régulation des plateformes et de l’automation. 13

Dans Sciences et Avenir (avril 2019, n° 866)

Tous forçats du numérique Arnaud Devillard Derrière l’intelligence artificielle, d’innombrables petites mains sous-payées œuvrent dans l’ombre. Le sociologue Antonio Casilli a mené une enquête sur les dessous du « clic », et révèle comment chacun d’entre nous, volontairement ou non, travaille pour l’industrie des géants du Web. Souvent au mépris des lois. ÉCONOMIE. À qui

L’automate et le tâcheron (AOC, 15 janv. 2019)

Le site d’information AOC (Analyse Opinion Critique) accueille mon texte. L’automate et le tâcheron Par Antonio CasilliE En 2018, Amazon aurait détruit trois millions de produits vient-on d’apprendre. Rien de surprenant pour le sociologue Antonio A. Casilli qui, à l’issue d’une longue enquête, montre pourquoi lesdits produits ne sont en réalité qu’un prétexte pour ce type

Publications

BOOKS Antonio A. Casilli (2019). En attendant les robots. Enquête sur le travail du clic [Waiting for Robot. An Inquiry into Clickwork]. Éditions du Seuil. [Italian translation] (2020) Schiavi del clic. Perché lavoriamo tutti per il nuovo capitalismo? [Click-slaves. Why is everybody working for the new capitalism]. Feltrinelli Editore.   Antonio A. Casilli (2018). Trabajo,

Le RGPD, un premier pas dans la bonne direction (grand entretien Libération, 25 mai 2018)

Antonio Casilli : «Avec le RGPD, il devient possible de défendre collectivement nos données» Par Christophe Alix — 24 mai 2018 à 19:46 Pour le sociologue Antonio Casilli, le RGPD est un premier pas pour assainir la relation que citoyens et entreprises ont établie autour des données fournies par les premiers aux secondes. Sociologue, Antonio Casilli